Notre Club

A propos de la marche Nordique 

VERT LA FORME asbl 

Affilié à la ligue francophone belge de marche nordique.

 

Siège social de Vert La Forme asbl :

Rue Belleflamme 61 - 4030 Liège - Belgique

Téléphone / Fax :             +32 4 343 86 13      
E-mail :   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Responsables du club et moniteurs

Josiane RADOUX : 0477/977.354 - Présidente et monitrice

Georges NEYRINCK : 0475/70.50.00 -  Vice-président et moniteur

Philippe BOULANGER : 0475/750 891 - Trésorier et moniteur

Lucienne DUBOIS : 0495/305 748 - Monitrice

Alain GREFFE : 0474/589 654 - Secrétaire

Michel NICOLAS : 0479/391 981 - Administrateur

Béatrix CHAVANNE : 0473/668 795 - monitrice

Dominique DOYEN : 0492/972 806 - monitrice

Michel TASSET : 0497/135 883 - moniteur

 

Crée en juillet 2009, le club centre actuellement ses activités sur la région de Liège, Seraing, Huy, le Condroz et la Hesbaye.
Sa présidente, Josiane RADOUX, sportive et liégeoise, pratique la marche nordique depuis plusieurs années. Son envie de partager sa passion l'a amenée tout naturellement à suivre une formation d'instructeur de base et ainsi pouvoir initier les futurs adeptes à la marche nordique.
Sur base du succès rencontré, elle a décidé de fonder son club, dans une région qui n'attendait que cela!
Son activité d'administratrice au sein de la Ligue francophone, démontre sa volonté et son enthousiasme dans le développement et le dynamisme de ce sport.

 

VERT LA FORME se veut être un club sympathique, convivial,  où au-delà de la pratique sportive, le plaisir de partager des bons moments fait partie de ses objectifs.
Il est géré par ses membres : chacun a le loisir d'y amener ses idées et sa collaboration.

CONSIGNES BALADES

 

 

 

                                           (à l’usage des néophytes)                                                                                                                                       

1.     Les pieds et les chaussures seront votre première préoccupation.

Souffrir des pieds va vous gâcher la balade…et celle du reste du groupe
Prévoyez des chaussures confortables capable de vous faire oublier vos pieds qu’elle que soit la nature du chemin.
Des chaussures usées ou pas encore rodées risquent de vous handicaper.

Pour la marche nordique, des chaussures basses, souples avec une semelle bien dessinée conviennent le mieux.
La Belgique étant un pays où il pleut fréquemment, une membrane imperméable, style GORTEX est souhaitable.
Essayez des chaussures en fin de journée lorsque vos pieds sont fatigués et gonflés plutôt que le matin.
Veillez également à rester attentif à toute douleur ou échauffement anormal du pied et soignez directement sans attendre la douleur.
Un simple sparadrap ou mieux, un compeed peut vous éviter bien des souffrances.
Votre guide en a toujours dans sa trousse de secours.
N’hésitez pas a en demander c’est moins ridicule que de ne plus savoir marcher !
Enfin, les chaussettes spécifiques de randonnées vous assureront un confort optimal.

2.     Les vêtements

Tenez la météo à l’œil afin de savoir comment vous habiller.
La technique de « l’oignon » est la plus efficace ; c’est-à-dire  superposer les couches.
Tee-shirt, polar, anorak ou coupe-vent imperméable seront indispensables et choisis selon la saison.
Vous enlèverez des couches au fur et à mesure que vous vous échaufferez
N’oubliez pas que l’on dépense beaucoup d’énergie en marche nordique, donc que l’on a vite chaud.
Un pantalon en tissu lisse, dans une matière qui sèche facilement est préférable à un pantalon en mailles style jogging.
Pour l’hiver, il existe des pantalons de randonnée déperlant.
Les surpantalons de pluie ne sont pas agréables à porter car ils sont chauds, non respirant et bruyants de par la matière.
Le poncho et les guêtres viendront compléter votre équipement anti-pluie et anti-boue.
- Le poncho vous recouvrera entièrement de la tête aux pieds et protégera aussi votre sac à dos.
Vous en trouverez de tous les prix :
- de 0,50€ (wibra – style sachet de plastic)
- à 25€ (décathlon avec Manches).
Les guêtres protégeront votre pantalon et le dessus des chaussures de l’eau, de la boue et de la neige.
Un chapeau de pluie est également très pratique car il est plus confortable que la capuche.
En cas de grosse averse, superposer les deux est idéal.

3.     Le sac à dos

Il ne sera ni trop grand, ni trop petit.
Pour une balade d’une après-midi  un petit sac de 10 litre peut suffire.
Cependant, un sac sanglé à la poitrine et à la taille est plus confortable car il est mieux maintenu et ne tire pas sur les épaules.
Ce type de modèle est souvent plus grand (20l).
Le confort et le côté pratique est primordial.
Vérifier les poches qu’il comporte et comment vous pourrez ranger vos objets personnels.
Autre détail important, certains sacs sont munis d’une protection imperméable, dissimulée que vous déploierez en cas de pluie.

4.     Boire

Il est indispensable de s’hydrater correctement durant la balade.
Buvez avant le départ, pendant et après.
L’eau reste le meilleur choix.
La quantité à emporter variera en fonction de la température et de la durée de la balade.
En hiver, 1/2 litre pour 2 à 3 heures peut suffire mais s’il fait chaud, cette quantité peur être doublée.
Avez-vous souvent soif  ou faites- vous partie de ceux qui oublient volontiers de boire ?
De cela aussi dépendra la quantité à emporter.
Mieux vaut trop que trop peu mais n’oubliez pas qu’il faut porter.
L’hydratation doit être régulière. En effet, vous pouvez perdre jusqu’à 40% de vos moyens au bout d’une heure, sans apport hydrique.
De plus, vous bénéficierez d’une meilleure récupération en évitant ainsi les crampes et les courbatures.
Gourde, bouteille d’eau ou poche d’hydratation dans le sac : c’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux mais il est indispensable de garder votre bouteille à portée de main.
Soit dans la poche latérale externe du sac, ou dans un porte- gourde à l’entrée du sac.
Ne la placez pas dans le fond car cela vous obligera à vous arrêter ou vous priver de boire si vous ne voulez pas arrêter le groupe ou le voir s’éloigner 

5.     Manger

Votre organisme aura besoin de carburant pendant la balade car il s’agit d’un sport d’endurance qui brûle beaucoup de calories.
Veillez donc à vous alimenter correctement avant le départ et surtout ne partez pas le ventre vide.
Des sucres lents (pain complet, pâtes complètes..) pour l’énergie et des protéines pour le rassasiement seront idéals.
Si vous avez « bruncher » et que vous n’avez pas faim avant le départ, glissez un sandwiche au fromage  dans votre sac. Evitez le jambon, il tourne avec la chaleur
Pensez aussi à la banane, très énergétique mais qui risque de s’abimer si elle n’est pas protégée.
Il existe des boites adaptées à la forme de la banane.
Même si vous avez mangé avant le départ, ayez toujours avec vous une collation énergétique qui rechargera vos batteries au milieu de la balade ou vous permettra de récupérer d’un éventuel coup de pompe.
Votre choix se portera sur des barres de céréales, des fruits secs, des biscuits, le chocolat.
Mais attention à ce dernier ! mieux vous l’oublier en été ainsi que les barres chocolatées que vous risquez de retrouver fondues dans votre sac.
…et si vous avez oublié votre collation, n’hésitez pas à demander quelque chose à un membre du groupe plutôt que de rester sur le bord du chemin

6.     Pharmacie

Votre guide emporte toujours une trousse de premiers secours destinée à vous soigner en cas de chute ou de piqure.
Il ne possède aucun médicament. Prévoyez donc dans votre sac  un minimum utile : antidouleurs…
Si vous avez un problème de santé qui vous oblige à prendre des médicaments, ne les oubliez pas !
Même si le guide en possède, une boite de sparadraps ne vous encombrera pas.
Si vous souffrez du soleil, n’oubliez pas un chapeau ou une casquette et votre crème solaire.

7.     Sécurité

L’esprit du club est la convivialité. Tout le monde avance à son rythme et on attend tout le monde.
Afin d’assurer votre sécurité, nous vous demandons d’avertir si vous vous éloigner (besoin naturel).
Si vous avez un malaise, un grand coup de fatigue ou de chaleur, avertissez le guide ou toute autre personne du groupe.
Vous êtes assuré en cas d’accident – le guide possède des déclarations.
Les frais médicaux qui ne sont pas pris en charge par la mutualité vous seront remboursés par la compagnie d’assurances.
Un sifflet peut être utile pour signaler votre présence si vous êtes séparé du groupe.

Ayez toujours votre GSM allumé sur vous !

ET POUR TERMINER…..
Qui dit «  randonnée », dit « convivialité » : n’oubliez jamais votre bonne humeur.

Prenez votre temps (et votre pied !) et ne pressez pas le groupe pour rentrer tôt !
Une erreur de parcours ou une perte de temps est un imprévu dont personne ne peut être tenu responsable.

Nous espérons que ces petits conseils vous permettrons de profiter pleinement de nos balades !